Warning: extract() expects parameter 1 to be array, null given in /var/www/vhosts/clerlande.com/dev4.clerlande.com/pages/liturgie/homelie/page.php on line 47

Notice: Undefined variable: type in /var/www/vhosts/clerlande.com/dev4.clerlande.com/pages/liturgie/homelie/page.php on line 53

Notice: Undefined variable: titre in /var/www/vhosts/clerlande.com/dev4.clerlande.com/pages/liturgie/homelie/page.php on line 54

Notice: Undefined variable: texte in /var/www/vhosts/clerlande.com/dev4.clerlande.com/pages/liturgie/homelie/page.php on line 59

Warning: extract() expects parameter 1 to be array, null given in /var/www/vhosts/clerlande.com/dev4.clerlande.com/pages/liturgie/homelie/page.php on line 47

Homélie du 30 octobre 2022

 Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu 

31ème dimanche du Temps Ordinaire - Année C

Une homélie de fr. Grégoire Maertens

Homélie :
avancez jusqu'à  27' 20"

Réparer les pots cassés......reconnaître ses torts....quels rapports avec Zachée, le publicain ?

Deux frères de la communauté sont allés voir une exposition de pots cassés ! l'artiste, japonais je pense, avait pour but de réhabiliter des objets beaux mais brisés en les recollant tout en soulignant la plaie de la brisure par un merveilleux trait doré.

A peu près en même temps je lisais une histoire de la tradition juive hassidique : « Parole de rabbi Bounam : « La grande faute de l'homme ce n'est pas tant les péchés qu'il commet : la tentation est grande et il est bien faible. Non ! la grande faute de l'homme, c'est de pouvoir à tout instant retourner vers Dieu et ne point le faire. »

En quoi ces événements, ces histoires concernent-elles Zachée ? A première vue ce n'est pas un homme cassé ou conscient de quelque faute que ce soit, mais c'est sa curiosité qui le pousse à grimper dans un sycomore pour voir ce Jésus, dont on dit monts et merveilles. Il est loin de se douter où cela va le mener

Zachée ne s'est pas abaissé, il s'est élevé et c'est donc Jésus qui est obligé de lever les yeux, mais quels yeux ! Des yeux qui ne s'arrêtent pas aux apparences mais pénètrent jusqu'au cœur de l'homme. Du coup, celui que tout le monde dénigre comme exploiteur à la solde de l'occupant, est promu au rang d'hôtelier du Seigneur ! Saint Benoît, dans sa Règle (ch. 53) en a pris de la graine. Je paraphrase un peu : « Attention ! Si un haut personnage s'annonce vous n'aurez pas de peine à l'accueillir avec honneur. Mais qu'un vagabond importun se présente sans façons et à une heure indue, vous devrez aller chercher plus profond de votre cœur pour reconnaître en lui le Christ que vous recevez. » Zachée a non seulement reçu le Christ sauveur mais il a reconnu le Christ dans les pauvres avec qui il a partagé ses biens.

Quelle belle et joyeuse rencontre que celle de celui qui cherche et celui qui est venu chercher ! En effet n'a-t-Il pas dit « Je suis venu chercher non pas les justes mais les pécheurs » ? La maison de Zachée est bien la dernière où les habitants de Jéricho rêvaient de voir entrer le Maître. Eh bien ! Le Fils de l'homme, né dans une crèche, n'a pas craint de se laisser inviter dans une maison pareille : il ne tient pas compte des « qu'en dira-t-on », mais il va droit au but et son but c'est de sauver : sauver ce qui était perdu, réparer ce qui était cassé. A condition que, oubliant le chemin parcouru, on ait l'humilité de bien vouloir se laisser sauver par ce Dieu de Jésus-Christ qui ne cesse de nous attendre : ce Dieu dont le livre de la Sagesse nous a dépeint les traits :

« Tu as pitié de tous les hommes....Tu fermes les yeux sur leurs péchés....Tu n'as de répulsion pour aucune de tes œuvres...Tu aimes les vivants...Ceux qui tombent tu les relèves peu à peu... » (Sg. Ch.11)

Ces lignes s'appliquent à la lettre à ce Jésus qui prend à cœur le sort de Zachée : lui qui ne pouvait se prévaloir de, rien sauf de l'essentiel, il n'en est pas moins un « fils d'Abraham » c'est-à-dire candidat à la foi.

Et nous ? Si nous nous sentons un peu « Zachée », marginalisés, la conscience chargée, ayons la joie de nous savoir « enfants d'Abraham », accueillis là-même où nous nous pensions rejetés. Il y a donc joie dans notre maison et non pas naïveté ni présomption de se savoir « sauvé » du péché et du même coup humblement prêt pour de nouvelles avancées.

Seigneur, ne nous prévalant de rien si ce n'est de notre foi, nous t'entendons nous dire :

« Venez, entrez dans la joie de votre Maître ! » AMEN !

 

{"Premiu00e8re lecture":"Sg 11,u00a022 u2013 12,u00a02","Psaume":"Ps 144 (145),u00a01-2,u00a08-9,u00a010-11,u00a013cd-14","Deuxiu00e8me lecture":"2 Th 1,u00a011 u2013 2,u00a02","u00c9vangile":"Lc 19,u00a01-10"}

Je t'exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais.

Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses ?uvres.

Que tes ?uvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits.

Le Seigneur est vrai en tout ce qu'il dit, fidèle en tout ce qu'il fait. Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous les accablés.

Ps 144 (145), 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14

Je t'exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais.

Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses ?uvres.

Que tes ?uvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits.

Le Seigneur est vrai en tout ce qu'il dit, fidèle en tout ce qu'il fait. Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous les accablés.

Ps 144 (145), 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14

Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d'impôts, et c'était quelqu'un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd'hui il faut que j'aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s'adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j'ai fait du tort à quelqu'un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d'Abraham. En effet, le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

- Acclamons la Parole de Dieu.

Lc 19, 1-10