Warning: extract() expects parameter 1 to be array, null given in /var/www/vhosts/clerlande.com/dev4.clerlande.com/pages/liturgie/homelie/page.php on line 48

Homélie du 19 septembre 2021

 Le Fils de l’homme est livré…Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le serviteur de tous 

dimanche, 25ème Semaine du Temps Ordinaire — Année B

Une homélie de fr. Pierre de Béthune

Homélie :
avancez jusqu'à  24' 15"

Le texte de cette homélie est manquant.

Nous tâcherons de le placer ici dès que possible.

 

Condamnons-le à une mort infâme

Ceux qui méditent le mal se disent en eux-mêmes : « Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie, il s’oppose à nos entreprises, il nous reproche de désobéir à la loi de Dieu, et nous accuse d’infidélités à notre éducation. Voyons si ses paroles sont vraies, regardons comment il en sortira. Si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires. Soumettons-le à des outrages et à des tourments ; nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience. Condamnons-le à une mort infâme, puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui. »

Sg 2, 12.17-20

Par ton nom, Dieu, sauve-moi, par ta puissance rends-moi justice ; Dieu, entends ma prière, écoute les paroles de ma bouche.

Des étrangers se sont levés contre moi, des puissants cherchent ma perte : ils n’ont pas souci de Dieu.

Mais voici que Dieu vient à mon aide, le Seigneur est mon appui entre tous. De grand cœur, je t’offrirai le sacrifice, je rendrai grâce à ton nom, car il est bon !

Ps 53 (54), 3-4, 5, 6.8

Par ton nom, Dieu, sauve-moi, par ta puissance rends-moi justice ; Dieu, entends ma prire, coute les paroles de ma bouche.

Des trangers se sont levs contre moi, des puissants cherchent ma perte : ils n?ont pas souci de Dieu.

Mais voici que Dieu vient mon aide, le Seigneur est mon appui entre tous. De grand c?ur, je t?offrirai le sacrifice, je rendrai grce ton nom, car il est bon !

Ps 53 (54), 3-4, 5, 6.8

Le Fils de l’homme est livré. Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger.

Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »

Mc 9, 30-37

pageData
Array
(
    [page] => Array
        (
            [title] => Homélie
            [description] => 
            [headerLogo] => Array
                (
                )

        )

    [description] => Monastère Saint-André de Clerlande
)
GET
Array
(
    [page] => liturgie
    [page2] => homelie
    [page3] => 14304
    [page4] => Le_Fils_de_lhomme_est_livreSi_quelquun_veut_etre_le_premier_quil_soit_le_serviteur_de_tous
)
tooltip